Vers une nouvelle Appelation d’Origine Contrôlée…

Je ne voudrais pas vous raconter de salades, (vous pourriez me tailler une « barbe de capucin » si je le faisais…) et comme d’habitude je ne « mâche » pas mes mots à propos des pissenlits …

Tous les connaisseurs vous le diront, il y a pissenlits et …pichalis :

de là à penser que certaines variétés et terroirs soient plus adaptés que d’autres, il n’y a qu’un pas …

Mais comme avec la fleur de pissenlit « on sème à tous vents, dixit Le Larousse * » le risque de délocalisation** est encore une fois très élevé…

Alors quelques pionniers ardennais, fines gueules et « fiers de leurs racines » ont repéré des terroirs « grand Cru à pichalis » (entre nous c’est principalement sur la « rive gauche » de Longwé en bas dans les alluvions fertiles de l’Orphane, en face des glaudinettes..)

La délimitation selon des critères pédo-géologiques va être arrêtée et le cahier des charges de la production est en chantier : il devait paraître avant que je ne mange les pissenlits par la racine…

Une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) « Pischalis de l’Orphane au lard contemporain*** » va être revendiquée …. pas pour « faire de l’oseille »… mais pour faire reconnaître un savoir-faire local …

pichalis1.JPG

« des Ardennais fiers de leurs racines, avec un « seau d’authenticité »

* il vaudrait d’ailleurs mieux, comme le disait « la rousse : qu’on s’aime à tous vents … »

tous les collégiens du Chesne, de Buzanzy ou de Grandpré – et qu’ils aient appris à lire avec la méthode syllabique ou globale – pour poursuivre le débat entamé lors de l’assemblée constitutive de Glaudinet , n’est ce pas Marie-Germaine …) le savent c’est aussi drôle de souffler des fleurs de pissenlit dans le cou de son amoureuse, que d’effeuiller une marguerite….

** en chinois pissenlit s’écrit = púgōngyīng( je l’ai fait certifier…)

*** Il « AOC » l’écrire… !

Dicton du jour : Avec le pissenlit, reins et foie sont à l’abri de bien des ennuis. »

Les pissenlits offrent une excellente valeur nutritive De nombreuses études ont démontré que les pissenlits sont riches en vitamines C, D et du complexe de la vitamine B, de même qu’en minéraux tels que le magnésium, le fer, le cuivre, le phosphore, le zinc, le potassium et le manganèse. Parmi les légumes à feuilles, c’est le pissenlit qui possède la plus forte teneur en vitamine A.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Vers une nouvelle Appelation d’Origine Contrôlée…

  1. mfrance dit :

    Nous avons testé les bienfaits du pissenlit le lundi au repas à La Nacelle : le menu servi ce jour était une fameuse et goûteuse salade au lard confectionnée collectivement par tous les présents et ce fut un régal. Mieux vaut les déguster comme cela que de les sucer par la racine!!!

  2. mgermaine dit :

    Grâce aux pissenlits consommés avec beaucoup de plaisir au Chesne, j’ai retrouvé mon identifiant(comme j’vous l’dis).D’ailleurs,je pense que le ministre de l’éducation nationale devrait imposer une cure de pissenlits à tout entrant au CP:il a fait ses preuves,non!
    Avis aux producteurs!

  3. denis dit :

    Ouf! Gogo est de retour…

  4. Vincent dit :

    Bernard,ôte moi le doute semé non par Larrousse mais par ce que je crois être une faute de frappe: écrire : »devait paraïtre » (à la place de devrait paraïtre) peut laisser croire ( il me semble) que tu suces les pissenlits par la racine! Rassure moi!A.M.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.