Pets de nonne, paix des braves…

pets-de-nonnes.JPG

Les pets de nonne.

Ces petits beignets ronds et irréguliers sont fabriqués à partir de boules de pâte à choux jetées dans la friture.

Pour plus de précision, cette recette a été inventée par les dames chanoinesses de Baumes les Dames en Franche-Comté .
Selon la légende elles eurent la visite d’un colonel, elles leur préparèrent cette recette de beignets dont elles avaient le secret.
Leur hôte leur demanda le nom de ces beignets mais il n’y en avait pas.
C’est alors qu’une chanoisse laissa échaper un pet!
Et le colonel avec humour, les baptisa « Pets de nonnes ».

Vous pouvez demander la recette à Valentin …

c’est meilleur que « les pets de Damocles » ;-)

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Pets de nonne, paix des braves…

  1. Bernard dit :

    Denis, qui s’y connait en la matière ;-) prétend que les « pets de nonne » cela n’existe pas :-(
    ce ne serait donc que du vent …
    mais du « vent dans les voiles », cela permet d’avancer … :-)

  2. mfrance dit :

    Dans ce même domaine, il existe aussi les « cuisses de dames » que je vais confectionner demain à l’occasion du carnaval: autre recette de beignets proche des « bugnes » de la Franche-Comté.
    A Amiens, ce ne sont pas des « pets de nonne » mais des « pets d’ânes ».
    J’ai aussi une recette de beignets originaire d’Offwiller: village en bordure de la forêt de Haguenau, où la coutume du « Schieweschlawe », lancement de disques enflammés du haut de la montagne, à carnaval, est encore bien vivante et reprise chaque année.
    Connaissez-vous cette coutume? et a-t-elle vraiment toujours lieu?

  3. Bernard dit :

    Glaudinet qui ne recule devant rien a prévu de mandater dimanche prochain, un Grand Reporter ;-) sur l’un des hauts lieux de la tradition plus que millénaire du « Schiewaslage » = lancé de disque enflammé selon un rite solaire pas à Offwiller mais sur le rocher Celte de Dieffenthal entre Heiligenstein et Sélestat…. :-)

  4. mfrance dit :

    J’ignorais l’existence d’un rocher celte en Alsace. C’est alors le point commun entre la Bretagne et l’Alsace!
    Les disques enflammés sont-ils des crêpes flambées? ou alors des « flammenkuchen »?

  5. Annemarie dit :

    C’est fou c’que j’apprends sur Glaudinet :)   un rocher celte en Alsace et un jeté de disques enflammé   :!:   des précisions ?

  6. Bernard dit :

    Je ne peux évidemment m’empêcher d’y rajouter  » mon grain de celte  »  ;-)
    mais en ce moment je suis un peu débordé par le boulot ….:-(
    je me contenterais juste de préciser que la terre d’Alsace a connu les Celtes avant la Bretagne, puisqu’ ils venaient par l’Europe de l’Est…. nos éminentes professeures s d’histoire complèteront.. ;-)
    et pour les disques enflammés il vous faudra patienter jusqu’à la semaine prochaine ….

Laisser un commentaire