Merci Jules … sauf que….

Jules Ferry a  tenu la promesse qu’il avait faite à Paris le 10 avril 1870 :  » je me suis fait un serment : entre toutes les nécessités du temps présent, entre tous les problèmes, j’en choisirai un auquel je consacrerai tout ce que j’ai d’intelligence, tout ce que j’ai d’âme, de cœur, de puissance physique et morale, c’est le problème de l’éducation du peuple « .

jules_ferry.JPG        jules_ferry.gif

signé

un ancien de l’Eiole publique laïque gratuite et obligatoire…  ;-)

C’est aussi un hommage à mon instituteur, Monsieur Ernest B.   un « véritable hussard noir de la République » qui m’a fait aimer l’école :-)

Par contre j’ai découvert récemment et cela  notre  instituteur ne nous en avait jamais parlé  :-(

que Jules feruy était aussi  un  « farouche défenseur de la colonisation » au nom de la « supériorité de la race blanche » :oops

et voici quelques unes de ses citations  colonialistes

 « Les colonies sont les soupapes de sécurité de notre économie »

  • « Les peuples supérieurs ont le droit et même le devoir de civiliser les peuples inférieurs »
  • « Rayonner sans posséder, c’est abdiquer »
  • alors là pas d’accord Jules …..                         :-(                 :-(

     

    Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

    7 réponses à Merci Jules … sauf que….

    1. mfrance dit :

      On est parfois déçu par les gens qu’on croyait connaître! :x
      Ce qui est triste, c’est bien que ses idées demeurent, encore aujourd’hui, dans la tête de certains hommes politiques ou pas poilitiques d’ailleurs! :cry:

    2. Bernard dit :

      L’édition 2008 du dictionnaire Le Petit Robert présente le mot colonisation avec une citation du poète et homme politique Aimé Césaire l’assimilant à une « chosification », un ajout dont s’est réjoui le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran).

    3. denis dit :

      Remarque bien Bernard, que je crois avoir entendu une phrase à peu près similaire, très récemment en Afrique, dans la bouche d’un Président… Devinez lequel ?

    4. mgermaine dit :

      En tout cas, lui, il n’avait pas envoyé 33 pages de verbiage à chaque enseignant. Je suppose qu’on va subir un contrôle après lecture.
      Dites 33, dit le bon docteur!

    5. Bernard dit :

      tiens, Denis a pu sortir de sa  » bulle subprime » ;-) il parait que ce truc là dont j’ignorais le nom il y a encore un mois, « peut pêter à la figure comme une vulgaire bulle de savon » …. :-(

    6. Bernard dit :

      Marie-Germaine, les 33 pages c’est pour la »‘refondation de l »école et pour vaoriser votre noble métier …
      et puis attends un peu :oops: tu verras quand ton bulletin de salaire aura 33 pages ..! ;-)

    7. Bernard dit :

      effectivement Denis :  notre président a tenu récemment des propos peu flatteurs aux africains à propos des misères de l’Afrique …ben mon colon :-(

      par contre Cécilia « qui entendu des voix  » :oops: a déclaré « On ne m’empêchera jamais d’essayer d’aider ou de soulager la misère du monde, dans quelque pays que ce soit »

      le flambeau de mère Théresa est donc repris….

    Laisser un commentaire