un extrait du rapport de Gabriel

Juste un petit mot de ma dernière lecture « le rapport Gabriel » de jean d’Ormesson.

Livre ecrit dans une belle langue mais passablement peu passionnant; ma chère maman pense le contraire.  Encore un conflit fils- mère.

Il y  a une phrase interessante à méditer :

Il y a des pauvres, des malades, des enfants qui mouraient de faim et de soif.

Contrairement à ce que croient les pauvres, l’argent ne fait pas le bonheur des riches.

Contrairement à ce que soutiennent les riches, l’argent fait le bonheur des pauvres.

Les pauvres, avec obstination, veulent devenir moins pauvres.

Les riches refusent avec obstination de devenir moins riches…

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à un extrait du rapport de Gabriel

  1. Admin dit :

    Ce qui confirme ce vieil adage: mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade ;)

  2. mfrance dit :

    Est-ce bien l’argent qui fait ou ne fait pas le bonheur des riches ou des pauvres? :?
    D’ailleurs qu’est-ce que le bonheur et qu’est-ce qui fait le bonheur??? 8O
    Le débat est engagé.

  3. Cricri dit :

    Pour ça, il faut lire « l’élégance du hérisson »… J’ai terminé ce bouquin hier, certains passages sont un peu trop « prise de tête » pour moi (!!), mais c’est un livre magnifique… J’ai du mal à m’en remettre ! Gogo tu peux le commencer ! Il m’a fallu une cinquantaine de pages avant de me mettre vraiment dedans, et après, on n’a plus envie de le quitter !… On aurait même envie de le relire ! … Mais bon, pour ça, il faut être en congé « maladie-maternité » !!!
    Bon courage à tous pour les derniers de jours de boulot avant Noel…!

  4. mgermaine dit :

    Je l’ai bien commencé (j’ai attrapé les gastro et laryngite que les enfants portent depuis pas mal de temps )et pour la première fois, j’ai dû rester au lit. D’où le temps de lecture! Ce roman est excellent et effectivement on n’a pas envie de le laisser. Mais je ne l’ai pas fini, vivement les vacances!
    Un autre bouquin sympa pour les pédago: « chagrin d’école » de Pennac.

  5. Cricri dit :

    Oui, il parait que Chagrin d’école c’est aussi très bien !

    J’ai retenu une phrase de l’élégance du hérisson : « vivre, c’est traquer les instants qui meurent »…

    Bonnes lectures à tous !

  6. Bernard dit :

    qu’est ce que le bonheur? alors là, chère éditorialiste tu places le débat très haut* et c’est tant mieux :-)

    bonheur

    le bonheur c’est avoir un coin de ciel bleu dans la tête …

    allez à demain matin « de bonheur » … :-)

    *en ces périodes où les « informations officielles » de ceux voudraient tenir le haut du pavé se situent plutôt au niveau du caniveau :oops:

  7. denis dit :

    Il paraît (aux dires des spécialistes… ou des jaloux) que j’ai goûté au bonheur hier au restaurant à 200€ par personne. Malheureusement ce n’est pas mon truc. Surtout au moment de Noël !

Laisser un commentaire