Une petite blague pour la route…

C’est la rentrée de septembre au Collège Sainte Croix de Neuilly sur Seine et tous les élèves sont réunis dans la cour autour du Proviseur qui fait l’appel pour l’affectation des élèves, classe par classe.
Le Proviseur en arrive aux élèves de 5ème :
« Henri-Paul de XXXXX »
« Oui Monsieur le Proviseur » répond l’élève
« 5ème A » répond le Proviseur.
« Charles-Louis de XXXXX »
« Oui Monsieur le Proviseur » répond l’élève
« 5ème C » répond le Proviseur.
« Louis Nicolas XXXXX »
« Oui Monsieur le Proviseur » répond l’élève
« 5ème B » répond le Proviseur.
Etc…
Arrive le nom du dernier élève :
« Mohammed Ben XXXX » dit le Proviseur
« Oui M’sieu » répond l’élève
« Terminal A » répond le Proviseur.
Et Mohammed réagit :
« Eh M’sieur le Proviseur, j’suis en 5ème… pas en Terminale »
Le Proviseur lui répond :
« Mohammed Ben XXXX – Terminal A – Roissy CDG – 22h00 » :lol:

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Une petite blague pour la route…

  1. Cricri dit :

    Oh Titi t’es pas sympa… je croyais qu’on vivait dans le monde merveilleux de Mickey…! Y peut pas faire ça Mickey, surtout que Mini est là pour lui donner des conseils maintenant !

  2. Bernard dit :

    sans commentaire….

    Marelle_RESF-2  charter-tignous

  3. Cricri dit :

    A propos de l’appel: un professeur dit: « Je ne peux me résoudre à négliger l’appel, surtout celui du matin… J’appelle mes lascars en les regardant, je les accueille, je les nomme un à un et j’écoute leur réponse. Après tout, l’appel est le seul moment de la journée où le professeur a l’occasion de s’adresser à chacun de ses élèves… Une petite seconde où l’élève doit sentir qu’il existe à ses yeux, lui et pas un autre. » D. Pennac
    C’est une autre façon de voir les choses!!!
    M.France

  4. Bernard dit :

    et chez Marie-germaine à l’école de l’Orée du bois

    est-ce qu’il y a « l’appel au bois dormant? »

  5. denis dit :

    A propos de Mohammed, une histoire vraie qui vient de se produire dans une agence Société Générale en France: une étrangère (noire) s’est pointée au guichet pour ouvrir un compte. L’employée lui a demandé ses papiers. Ils n’était pas en règle. L’employée a alors appelé les flics pour qu’ils viennent arrêter l’étrangère… C’est ce qu’on appelle une dénonciation. Voilà ce que réussit à faire Sarko: transformer les français moyens en flics zélés. Il y a près de 70 ans, les flics arrêtaient les juifs parce que c’était un ordre. Pétain peut revenir (en la personne de Sarko…), il aura des sbires pour le servir. L’épisode SG est symptomatique d’un nouveau climat en France. Je pense que c’est grave, d’autant qu’aucune régle n’obligeait cette employée à faire du zèle. Dommage que ce n’était pas à Vannes, j’aurais hurlé de colère ! NB: l’histoire ne dit pas quelle a été la réaction de la Hiérarchie. A mon avis, il n’y a eu aucune réaction, sauf peut-être pour approuver…

  6. Bernard dit :

    Jai lu qu’a Paris des familles du réseau éducation sans frontières organisaient chez elles la planque de « sans papiers »
    dans 30 ans on les décorera comme « des Justes »

    les justes

    et Hortefeux sera jugé comme Papon …

  7. denis dit :

    Il y a un excellent article sur ce sujet dans le dernier n° du Nouvel Obs.

Laisser un commentaire