Instruction Morale & Civique

Comme le souhaite notre Président et comme l’a indiqué Bernard dans un billet récent, il est urgent de revenir aux « fondamentaux » dans l’élaboration de nos programmes scolaires. J’ai donc décidé de contribuer modestement à ce grand enjeu national en publiant régulièrement sur Glaudinet quelques billets destinés à fortifier les valeurs morales et le sens civique de notre jeunesse…

Pour ce faire, il me semble que le plus efficace est de remonter aux sources, quelques années en arrière, lorsque l’enseignement primaire était encore à la hauteur des enjeux… Grâce à des amis de la région de Missègre (dans l’Aude) nous avons retrouvé, en fouillant dans un grenier, un « trésor » pédagogique sur lequel je vais m’appuyer pour mener à bien cette mission: le Livre officiel D’instruction Morale et d’instruction Civique de la classe préparatoire édité en 1902. L’auteur de cette Bible est Mr. Pierre Laloi (ça ne s’invente pas !).

Voici en préambule les premières pages de l’ouvrage (Titre, programme officiel & mode d’emploi)

titremode-emploiprogramme

Et maintenant, sans plus attendre, notre première leçon: « Aimez vos parents »

morale1-1morale1-2

Comme vous voyez, c’est à consommer sans modération ;)

A bientôt sur Glaudinet pour une prochaine leçon !

À propos de Jacques

Le tisseur de toile (avec du fil de Glaudinet).
Ce contenu a été publié dans Morale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Instruction Morale & Civique

  1. Bernard dit :

    J’ose espérer Jacques qu tu n’as pas volé ces documents du livre de morale :-( car « bien mal acquis ne profite jamais « 

  2. denis dit :

    J’espère qu’il ne ressemble pas au Manuel du Jeune Séminariste. Il datait du Concile de Trente, donc du XVIème siècle, et il avait encore cours quand j’étais au Petit Sem.; ça décoiffait !!! Mais, Jacques tu pourrais adresser un exemplaire de ce livre à Sarko. qui a traité de « connard » un paysan sur le Salon.

  3. Admin dit :

    Denis, une petite précision sémantique: notre Président n’a pas dit « connard », mais plus exactement « pauvre con », ce qui est très différent. D’ailleurs, d’éminents linguistes ont expliqué que « pauvre con » pouvait se décliner (au moins) de 2 façons différentes:
    1) Une forme « presque amicale » ;) : « pôv con » souvent utilisée en provence, l’été, après un bon pastis, à l’ombre des platanes, sur la place du village, lors des parties de pétanques, lorsque le tireur a loupé la boule de l’adversaire.
    2) Une forme beaucoup plus agressive et injurieuse : « pauvreuuuu con » (en insistant longuement sur le « eu » situé à la fin de « pauvre »). Cette forme est plutôt pratiquée en région parisienne, avec, on le note, une recrudescence ces derniers mois dans les environs du palais de L’Élysée ;)

  4. Annemarie dit :

    Trés instructif tout cela admin, j’attends la suite avec impatience ;)

Laisser un commentaire