AIME CESAIRE est mort

Mais sa voix ne va pas s’éteindre. Le poète de la négritude, « fier d’être négre », disait: « Ma bouche sera la bouche des malheurs qui n’ont point de bouche; ma voix, la liberté de celles qui s’affaissent au cachot du désespoir ». Il est allé retrouver Leopold Sedar Senghor: deux noms et deux vies à ne pas oublier.

J’invite ceux qui ont lu quelques-uns de ses ouvrages à nous en communiquer quelques lignes. 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à AIME CESAIRE est mort

  1. Bernard dit :

    « quand il est mort le poète  »
    vous avez propablement « aimé ces airs … »
    je dois avouer honteusement que je n’ai pas lu d’ouvrages de ce grand homme…
    qui était visivblement plus qu’un « nègre de l »édition »

    J’ai trouvé un extrait de poésie
    Ecoutez le monde blanc
    horriblement las de son effort immense
    ses articulations rebelles craquer sous les étoiles dures
    ses raideurs d’acier bleu transperçant la chair mystique
    écoute ses victoires proditoires trompeter ses défaites
    écoute aux alibis grandioses son piètre trébuchement
    Pitié pour nos vainqueurs omniscients et naïfs !
    Aimé Césaire


    Je ne suis pas sûr qu’il aurait souhaité être enterré au Panthéon comme certains le proposent…

  2. Bernard dit :

    La famille du défunt a refusé que l’agité s’exprime lorsque des obsèques
    il a quand même fallu qu’il « l’a ramène » à la descente d’avion :mgreen:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.