La patience vient mieux à bout des entreprises que la force. — Plutarque

Souvenez vous : il y afort longtemps, je désespérais de connaître la célèbre recette de la « Cacasse à cul nu », ma belle mère refusant obstinément de livrer son secret (et ses filles – mon épouse & mes belles sœurs- faisant mine de ne rien savoir :lol: )… et bien ma patience n’aura pas été veine: grâce à Mouche (un grand merci à elle :biz: ) je peux enfin vous dévoiler la recette de cette spécialité typiquement ardennaise.

Et en plus, dans son élan, Mouche nous fait parvenir 2 recettes supplémentaires : la « D’joute » & la « Bayenne »: voilà, vous n’avez plus qu’à faire chauffer les cocottes et autres poêlons, et les patates n’ont qu’à bien se tenir ;)

Cacasse

Cacasse

bayenne

bayenne

PS: n’hésitez pas à vous entrainer: lors de la prochaine AG au siège de Glaudinet, nous pourrions organiser un concours pour choisir la meilleure Cacasse  :happy:

À propos de Admin

Le "Ouaib munster" de Glaudinet
Ce contenu a été publié dans Recettes du terroir, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à La patience vient mieux à bout des entreprises que la force. — Plutarque

  1. mfrance dit :

    Une recette ardennaise qui part dans les Alpes maritimes via le Bordelais et à destination d’un auvergnat!!! quelle histoire!! :bravo:
    J’espère que M.G. ou toi, Jacques, vous avez testé la recette :roll:
    Mais, à bien y regarder, on est comme M. Jourdain qui fait de la prose sans le savoir, nous aussi, on fait de la cacasse et de la d’joute sans le savoir!!! :happy:
    Pour avoir un commentaire sur le goût de la cacasse, il faut demander à Olivier: il l’a testée dans un resto à Charleville et devait d’ailleurs vous y inviter!

  2. Bernard dit :

    Pour élaborer la cacasse à « cul nu »
    il faut utiliser une variété de pomme de terre « à poêle » :happy:

Laisser un commentaire