Cro guignol lesque ….

Jeudi soir le spectacle était à Toulon

Denis devait être aux premiers rangs ;-) et va sûrement nous faire un p’tit commentaire

Le pourfendeur du capitalisme financier veut  mettre les parachutes dorés en vrille.

cela me rappelle juste

que le « président du pouvoir d’achat » voulait aller chercher la croissance avec les dents….  :oops:

pour le moment il ouvre   déjà sa gueule…

pensée du jour que je lui dédie

Nous allons dans le mur …      mais je klaxonne     :mgreen:

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Cro guignol lesque ….

  1. denis dit :

    Une chose est certaine: Sarko est très fort. Il a fait des tas de promesses en matière de pouvoir d’achat et d’emploi durant sa campagne électorale. Il savait que ces promesses étaient purement électorales et qu’il ne pourrait pas les tenir. Mais il mentait sciemment pour être élu.
    Depuis 15 mois il dit à qui veut l’entendre qu’il réforme pour le pouvoir d’achat et pour l’emploi.

    Aujourd’hui, c’est pain béni pour lui: en effet il peut dire « je veux vous donner du pouvoir d’achat, je veux défendre l’emploi, mais je ne peux pas. Ce n’est pas de ma faute, c’est de la faute de ces salauds de capitalistes qui m’empêchent de mettre en place ma politique. Pourtant je vous jure que suis toujours le champion du pouvoir d’achat et de l’emploi. Mais c’est pas moi, c’est les autres… »
    Autrement dit, il a le « cul bordé de nouilles ».
    Entendre Sarko discourir contre les parachutes dorés et les méchants capitalistes, ça fait rire. Lui qui ne se plaît que parmi les détenteurs de ces parachutes dorés, parmi les champions capitalistes du CAC 40, les Buygues, Bolloré, Leclerc, Pinot, Lagardère, Arnaud …
    Mais ça paie puisque 42% des français ont été « séduits » par son discours de défenseur de la veuve et de l’orphelin contre les mauvais capitalistes.

    Après avoir donné la leçon au pape, voilà qu’il donne la leçon à Wall Street et se fait le champion de la Morale. Très fort ce Sarko !

  2. Bernard dit :

    je l’aurais pariée Denis a du être au premier rang à Toulon :mgreen:
    attention il va mettre de l »éthique* dans la finance :bravo:

    *pour « les tics  » y a pas a dire…. il s’y connait :happy:

  3. Admin dit :

    En tant que pourfendeurs du capital, Marx & Lénine font maintenant pâle figure à côté de Sarko :confus:

  4. denis dit :

    Comme Sarko s’y connaît en économie autant que Fillon et Lagarde, on peut être rassuré et serein. Lucky Lucke / Zorro est arrivé.
    Ce matin à 5 heures, à l’Elysée, réunion de crise. Pour rassurer les français, rien de tel qu’une réunion de crise quand il fait encore nuit en agitant le chiffon rouge. Résultat: tout le monde a peur. Ce qui évite de parler du vrai problème, à savoir qu’il s’agit d’une véritable crise de notre système capitaliste. Le libéralisme du laisser faire, de l’actionnaire roi et du pognon roi a trouvé sa limite. Il revient d’ailleurs comme un boomerang dans le pif des actionnaires… mais pas de tous ! Je pense que nous vivons en direct un moment de l’Histoire, avec la fin d’un système, avec la fin d’un certain type de société. Il faudra bien qu’un jour les politiques se posent les vraies questions et les posent aux français: quel type de développement voulez vous ? Nous sommes aujourd’hui comme en 1989 quand le système communiste s’est cassé la figure. Dans une certaine mesure, c’est ce à quoi nous assistons. Mais avec une différence, c’est que le capitalisme a quelques facultés pour se régénérer sous d’autres formes; il est comme les chats et retombe souvent sur ses pattes. Cette fois ci en sera-t-il capable ? sans doute, mais après un long temps de gestation et surtout avec des conséquences désastreuses et dramatiques en terme d’emplois, de développement et d’environnement; et toujours sur les mêmes.

Laisser un commentaire