Les arts premiers…

Monsieur le Président de la République, Jacques Chirac, a inauguré en présence de nombreuses personnalités*, son « Musée des arts premiers » ( probalement une des grandes réalisationsqui resteront à l’issue de ses 2 mandats présidentiels… )

arts premiers.jpg

« celui-là, est plus sympa que Sarko.. »

Je souhaite soutenir personnellement, ou via la Fondation Glaudinet (?), cette initiative , et j’envisage léguer à ce musée deux de mes créations « arts premiers », des pièces d’une grande valeur … ;-)

ouaah.JPG cerise sur le gâteux.JPG

ouah : émerveilement en Ardennes – la  » cerise sur le gâteux »

qu’en penses – tu ?

* parmi les personalités, il y avait notamment Sa Majesté « Lézard 1er », roi des murailles…

lezard 1er.JPG
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

25 réponses à Les arts premiers…

  1. mfrance dit :

    Bravo pour les réalisations! Mais y a-t-il eu des singes dans les Ardennes? Car le premier chef d’oeuvre ressemble vraiment à un singe !
    J’espère aussi Bernard que tu es prêt pour le départ du tour de France en dessous de la banière typiquement alsacienne ou quelque part sur le circuit de la première étape!!! et chemin faisant, il passera à Elbeuf Jeudi prochain!!!

  2. fritz dit :

    Westdeutsche Allgemeine Zeitung (29 juin 2006)

    Frankreich taumelt ohne Orientierung

    Ende einer Präsidentschaft

    Frankreich lebt noch, zumindest auf dem Fußballplatz. In der politischen Arena geht die Agonie unterdessen weiter. Frankreich erlebt gut zehn Monate vor der nächsten Präsidentschaftswahl ein qualvolles « fin de règne ». Und niemand rechnet damit, dass sich der alternde Herr im Elysée noch einmal zu einer Form aufrafft wie der andere Fast-schon-Ruheständler mit der Rückennummer 10 im Spiel gegen die Spanier.

    Mehr noch: Chiracs jüngster bizarrer Fernsehauftritt, der selbst das eigene Lager Kopf schüttelnd zurückließ, bestätigt den Eindruck, dass sich der oberste Franzose längst meilenweit von der Wirklichkeit im Land entfernt hat und in einer eigenen virtuellen Welt lebt. « Gehen Sie weiter, es gibt nichts zu sehen » – das war, auf einen saloppen Nenner gebracht, die simple Botschaft, die Chirac seinen Landsleuten zum Abendessen übermittelte Die Franzosen freilich wissen es längst besser, woran es krankt im Land. Nie zuvor im Nachkriegs-Frankreich haben sich ein Präsident und sein Premier öffentlich derart diskreditiert. Jeden Monat fahren die beiden neue Negativ-Rekorde auf der nach unten offenen Popularitätsskala ein.

    Orientierungslos taumelt Frankreich dahin, wartet sehnsüchtig auf die großen Ferien, um die Pariser Misere zu vergessen. Auch andere französische Präsidenten haben nicht eben würdevoll die letzten Monate ihrer Amtszeit verbracht. Chirac freilich, der Privates und Politisches vermengte wie kein anderer vor ihm, setzt dem Ganzen die Krone auf. Selbst das Trauerspiel Präsidenten-Dämmerung wird bei ihm zur Farce. Wer demnächst zwölf Jahre Chirac Revue passieren lässt, wird Mühe haben, sich an präsidiale Fingerzeige zu erinnern, die Frankreich die richtige Richtung wiesen.

    Stattdessen bleibt die Erinnerung an kapitale politische Fehler, die Frankreichs Ansehen und Stellung in Europa demolierten, an gescheiterte Gesetzesvorhaben und hastige Reparaturarbeiten, an Ränkespiele und Intrigen, die eher ins Zeitalter der meuchelnden Medici-Regenten statt ins Bild einer modernen, funktionierenden Demokratie passen. Dass vor diesem Hintergrund die Stimmen im Land wieder lauter werden, die eine grundlegende Reform der Republik fordern, ist verständlich. Selbst der frühere rechtsbürgerliche Premier Balladur, nicht eben ein Ausbund an umstürzlerischer Dynamik, spricht von der Notwendigkeit, vor allem dem heute eher ohnmächtigen Parlament eine stärkere Rolle zuzuweisen. Präsidenten vom Schlage Chiracs würde das in die Schranken weisen. Zeit dafür wäre es.

  3. Bernard dit :

    Y a t-il moyen de traduire ‘fin de règne’ en allemand ou est ce une expression typiquement française ?

  4. olive dit :

    Y a-t-il moyen de traduire le reste par la même occasion? C’est pas que j’ai oublié mon vocabulaire allemand, mais bon… (chut, faut pas le dire!)

  5. mfrance dit :

    Si j’ai encore compris un peu quelque chose à l’allemand ( avec un bon dictionnaire), on peut croire que Chirac est tout juste bon à entrer dans son musée des Arts Premiers!!! Mais à quel titre ???

  6. Bernard dit :

    Olivier,
    Gaudinet va missionner Véronique, future intèprète (et pour le moment très discrète ) pour assurer, maintenant quele est en vacances, une traduction sommaire ;-)

  7. olive dit :

    Rassures-toi Bernard, maman m’a envoyé une traduction par mail, Véronique peut ponc prendre des vacances bien méritées…

  8. STEFANIE dit :

    Véro est pour l’instant encore en Allemagne, mais peut-être qu’à son retour, elle pourra si attaquer.

  9. fritz dit :

    @ Bernard
    « fin de règne » = « Schwanengesang »

    La traduction reclamée par un jeune européen :-) paraîtra ce WE. La traduction de mfrance pourrait me soutenir.

    Allez les Bleus!

  10. Bernard dit :

    je ne savais pas que Véronique était en Allemagne en tant que « supportrice officielle des Bleus » …

  11. Bernard dit :

    clin d’oeil à Fiti qui suit subtilement l’actualité française

    fin de règne  = chant du cygne  :  c’est bien trouvé

    Tout cela ne serait finalement pas très grave,  si derrière il n’avait pas un « vilain petit canard » qui s’agite pour prendre la place du vieux cygne..

  12. fritz dit :

    Westdeutsche Allgemeine Zeitung 29 juin 2006

    La France sans orientation

    Fin d’une présidence

    La France vit encore, au moins dans les stades de foot. Entretemps, dans l’arène politique, l’agonie continue. Dix mois avant la prochaine Présidentielle la France vit un « fin de règne » plein de tourments. Et personne attend que ce monsieur vieillissant dans l’Elysée peut retrouver encore une fois une forme comme l’autre presque-retraité avec le numéro 10 dans le jeu contre les Espagnols.
    Plus encore : la récente scène bizarre de Chirac á la télé, qui a fait sécouer la tête de ses propres partisans, confirme l’impression que le Français supérieur s’est éloigné depuis longtemps énormement de la réalité du pays et qu’il vit dans son propre monde virtuel. « Continuez, il n’y a rien à voir“, c’était le message simple que Chirac a communiquer aux Français pendant le dîner. Les Français savent certainement depuis longtemps, de quoi le pays souffre. Jamais en France d’après-guerre un président et son premier ministre se sont discrédités publiquement de telle manière. Chaque mois les deux établissent des nouveaux récords négatifs sur l’échelle de popularité ouverte vers le bas.
    La France balance sans orientation, elle attend les vacances aves impatience pour oublier la misère de Paris. Aussi d’autres présidents français ont passé peu respectueux les derniers mois de leur mandat. Mais Chirac qui a mélangé des affaires privées et politiques comme personne d’autre avant lui, couronne tout cela. Même le chant du cygne du président devient la farce avec lui. Quelq’un qui, prochainement, laisse passer revue les douze ans de Chirac ne trouvera guère des indications présidentielles qui ont dirigé la France dans une bonne direction.
    Au lieu de ça, on se souviendra des importantes erreurs politiques qui ont détruit la reputation et la position de la France en Europe, des projets de loi échoués, des travaux de réparation précipités, et des intrigues qui font plus penser à l’époque des Princes-assassins des Médicis qu’à une démocratie moderne et efficace. Que face à cette situation les voix dans le pays deviennent encore plus bruyantes qui exigent une réforme fondamentale de la république, est compréhensible. Même l’ancien premier ministre Balladur qui n’ est pas connu de ses idées subversives parle de la necessité de réconforter le parlement plutôt faible aujourd’hui. Cela remettrerait à sa place un président comme Chirac. Ça presse.

  13. Bernard dit :

    En fait, je trouve personnellement que la « Westdeutsche Allgemeine Zeitung »  » exagère et oublie que Monsieur Jacques Chirac a été élu pour réduire la « fracture sociale  » en France . Il est peut-être entrain de réussir cet ambitieux paris grâce à « l’opération pièces jaunes » orchestrée par madame Bernardette Chirac ..

    Ces propos n’engagent pas le site Glaudinet qui s’abstient de faire du prosélitisme politique, religieux ou philosophique…

  14. mfrance dit :

    A la lecture de la traduction faite par Fiti, je ne crois pas avoir fait de contresens dans le texte que j’avais envoyé à Olivier ; mais j’y ai passé presque deux heures et avec un bon dictionnaire!!! Tout n’est pas « foutu » mais il y a de vraies lacunes dans mes connaissances restantes de l’allemand. Est-ce rattrapable? L’âge aidant et la mémoire vacillant, il me faudra certainement beaucoup d’heures de travail pour récupérer les choses!!!

  15. olive dit :

    Maman, j’en connais plus d’un qui seraient contents d’avoir tes « lacunes »… En tous cas, merci Fiti pour la traduction. Et je n’ai qu’un souhait pour 2007 : ZIDANE Président!! Au moins, lui, il assure dans les grands moments!

  16. Bernard dit :

    « Fin allemand  » quelle pourrait être l’issue du match, si jamais on voit les « portugais s’ensabler  » ;-)

  17. fritz dit :

    @ mfrance:
    pour ne pas perdre trop de temps avec les traductions il faut se server des « outils linguistiques » par example de Google. Après la traduction automatique il suffit d’affiner un peu le résultat.

    um zuviel Zeit mit den übersetzungen nicht zu verlieren braucht man es server „linguistische Werkzeuge“ durch example von Google.:-( Nach der maschinellen übersetzung reicht es aus, das Ergebnis ein wenig zu verfeinern. :-)

    not to lose too much time with the translations one needs server of the “linguistic tools” by example of Google. After machine translation it is enough to refine the result a little.

    non perdere troppo tempo con le traduzioni una ha bisogno dell’assistente “degli attrezzi linguistici„ dall’esempio di Google. Dopo che la traduzione automatica esso sia abbastanza per raffinare il risultato un piccolo.

    não perder demasiada hora com as traduções uma necessita o usuário “das ferramentas lingüísticas” pelo exemplo de Google. Depois que a tradução de máquina ele é bastante para refinar o resultado um pequeno.

  18. Bernard dit :

    Fity,
    J’ai suivi tes conseils et demandé la traduction en chinois et v’la le résultat (authentique ) :
    不要忘了太多的时间与人的需要翻译服务器 »语言工具 »谷歌例子. 机器翻译是经过改良的结果有点不够.
    tes outils linguistiques sont-ils « bridés » …???

    très décevant….
    je vais partir la recherche d’une belle interprête pékinoise…

    Il est relativement simple de les aborder  : on les invite à boire  un verre  et on trinque « d’Chine d’Chine…  :-)  « 

  19. olive dit :

    Là, ça devient du n’importe quoi…

  20. Bernard dit :

    pas du tout Olivier…

    pour preuve voila ce que la belle pékinoise m’a expliqué :

    894

  21. fritz dit :

    @ Bernard
    C’est déja pas mal mais t’as oublié d’affiner les résultats de la traduction automatique. Pourquoi t’as choisi un dialect chinois assez difficile à comprendre?

  22. mfrance dit :

    Vues les difficultés rencontrées avec les langues européennes, je doute fort que les prédispositions aux langues asiatiques soient meilleures; mais on peut effectivement essayer surtout avec l’aide de Google; merci du conseil!

  23. Vincent dit :

    Des arts premiers …….à Google!!!
    Quel chemin parcouru! A.M.

  24. Bernard dit :

    on « n’arrête pas le progrès… » ma chère dame

  25. Jacques dit :

    Fiti, je ne résiste pas au plaisir de publier le texte intégral de la traduction automatique générée par Google sur l’article du « Westdeutsche Allgemeine Zeitung » 

    Journal général ouest-allemand (29 juin 2006) Taumelt de France sans orientation Fin d’une présidence La France vit encore, au moins sur la place de football. Dans l’arène politique, l’Agonie continue entretemps. La France vit bien dix mois avant le prochain choix de présidence « fin DE qualvolles règne ». Et personne s’attend à ce que lui le monsieur vieillissant dans l’Elysée encore une fois à une forme aufrafft que l’autre Fast-schon-Ruheständler avec le numéro de dos 10 dans le jeu contre les Espagnols. Plus encore : Le Chiracs des plus jeunes bizarrer l’aspect de télévision qui lui-même a laissé le propre camp à tête secouant, confirme l’impression que le Français supérieur s’est éloigné depuis longtemps meilenweit de la réalité dans le pays et vit dans un monde virtuel propre. Vous ne continuez « , lui donnez rien à voir » – qui était, apporté sur un dénominateur saloppen, l’ambassade simple, le Chirac a transmis à ses personnes nationales au dîner les Français sait certainement lui depuis longtemps mieux, que lui krankt dans le pays. Dans le Nachkriegs-Frankreich un président et son Premier ne se sont discrédités auparavant jamais publiquement de telle manière. Les deux nouveaux enregistrements négatifs sur l’échelle de popularité ouverte vers le bas entrent chaque mois. Le lot d’orientation taumelt France là, attend sehnsüchtig les grandes vacances, pour oublier la misère de Paris. D’autres présidents français n’ont également pas passé justement würdevoll les derniers mois de leur mandat. Le Chirac qui privé et mélangé politique comme le pas d’autre avant lui, place certainement la couronne à l’entier. Même la tragédie aube de président devient avec lui la farce. Celui qui fait se passer prochainement douze ans à des Chirac revue, aura on effort pour se rappeler des pointeurs präsidiale, la France la direction correcte a dirigé. Au lieu de ça, le souvenir les erreurs politiques capitales qui demolierten l’image de la France et position en Europe, reste à installer plutôt à des projets de loi échoués et à des travaux de réparation précipités, à des Ränkespiele et à des lopins, dans à l’âge des Medici-Regenten meuchelnden au lieu à de la dans image d’une démocratie moderne et fonctionnante. Que face à cette situation les voix dans le pays deviennent encore plus bruyantes qui exigent une réforme fondamentale de la république, est compréhensible. Même l’ancien Premier Balladur rechtsbürgerliche, justement un Ausbund de dynamique, umstürzlerischer dessus, ne parle pas de nécessité d’assigner surtout un rôle plus fort aujourd’hui au parlement plutôt faible. Président de l’impact Chiracs qui dirige dans les barrières. Un temps pour cela ce serait.

Laisser un commentaire