Cépages d’Alsace

J’avais promis une « colle » à Bernard sur le thème du terroir alsacien… Alors évidemment, on pense immédiatement au vignoble: pourquoi ne pas lui proposer une petite dégustation « en aveugle » ? Malheureusement, Glaudinet n’a pas encore inventé la cave virtuelle sur Internet où nous pourrions déguster quelques bons crus alsaciens (même si l’internet des odeurs a bien tenté une ou deux expériences il y quelques années – sans grand succès – l’internet des œnologues n’est sans doute pas prêt de voir le jour, et tant mieux 8O : nous pouvons ainsi continuer à arpenter la route des vins & autres régions viticoles forts sympathiques)

Alors, à défaut, je propose l’énigme suivante: Bernard, sauras tu reconnaître les 7 cépages alsaciens (si j’ai bien compris, officiellement, seulement 7 sont « homologués ») photographiés ci-dessous ?

À propos de Admin

Le "Ouaib munster" de Glaudinet
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Cépages d’Alsace

  1. Bernard dit :

    Jaurai préféré un dégustation mais bon allez je me lance :
    1 gewurztraminer
    2 muscat
    3 riesling
    4 pinot gris =ex Tockay *
    5 pinot noir
    6 pinot blanc
    7 sylvaner

    * Les hongrois de la ville de Tockay nous ont interdit à juste titre , d’appeler ce cépage Tockay
    transitoirement on l’appelait ex Tockay

    et pour reprendre une blague de Germain Muller humoriste alsacien heureusement que cette mésaventure n’est pas parvenue au crémant :(

  2. Bernard dit :

    usbwinevoila cher Admin je me suis équipé pour une dégustation via Glaudinet
    tu peux commencer a verser la première série

  3. Admin dit :

    Bernard bravosmiliessi mes propres références sont justes :lol: c’est pratiquement bon du premier coup à une permutation près entre 2 photos…

    Comme tu as brillamment passé le premier tour, tu peux donc rejouer afin d’éliminer cette permutation…

  4. Bernard dit :

    peut être
    le 3 sylvaner et le 7 riesling

  5. Bernard dit :

    1 gewurztraminer
    2 muscat
    3 pinot blanc
    4 pinot gris =ex Tockay *
    5 pinot noir
    6 riesling
    7 sylvaner
    et il manque le plus rare des cépages  le Klevener de Heiligenstein :lol:

    klevener_8-45116

  6. Admin dit :

    Bravo Bernard, c’est la bonne réponse :happy: Je suis impressionné, car pour moi, simple consommateur de base, rien ne ressemble plus à une grappe de raisin blanc qu’une autre grappe de raisin blanc :roll:
    Concernant le Klevener, a-t-il le même « statut » que les 7 autres ? Autrement dit, faut-il considérer 8 cépages « officiels » et non pas 7 ?

  7. mfrance dit :

    Je suppose qu’il en est des grappes de raisin comme des fromages d’Auvergne ou des poires et pommes, chaque grappe a sa couleur et sa forme, voire son parfum ;)
    Quoiqu’il en soit, je salive devant vos connaissances des produits du terroir.

  8. Bernard dit :

    7 cépages alsaciens « à la louche c’est exact » :roll: mais on ne déguste pas les vins à la louche … :?

    Dans la réalité c’est un peu plus subtil il y a bien 7 d »nominations de vin par leur nom s de cépages cépages mais de fait i l peut y avoir  plus de7 cépages
    par exemple sous le nom muscat
    il peut y avoir du muscat blanc et du muscat orthonel deux cépages différents….
    sous le nom du pinot blanc le pinot blanc  et l’auxeerois
    le Klevener de Heilgenstein est une rareté qu’i n’adroit a cette appelation qu’a Heiligenstein (et dans 4 communes avoisinantes )et je ne crains pas de dire que j’habite dans la commune ou mûrit  le meilleur Klevener de Heilgenstein du monde ….!!! :happy:

  9. Admin dit :

    A-t-on pratiqué une analyse « génétique » du Klevener d’Heiligenstein pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une espèce d’OGM, variante du « Roundup inside » et perfidement implanté en Alsace par Monsanto ? ;)

  10. Bernard dit :

    du transgénique a Heiligenstein :col:
    pas question…

    le Klevener y prospère : y op la boom !:happy: ) sous l’oeil bien veillant de Sainte Odile depuis 1742
    et si  Jacques tu as soif de précisions je te conseille la suite :

    Le Savagnin est identique au Traminer qui, jusqu’à la fin du XIXè siècle, était largement présent en Alsace sur l’ensemble du vignoble. Vers 1850, il a été supplanté par le Gewurztraminer, qui est considéré comme la forme rose aromatique du Savagnin (ou Traminer), sauf dans le secteur de Heiligenstein où ce Savagnin (ou Traminer) a été conservé sous le nom de Klevener de Heiligenstein.

    L’origine du Traminer reste un mystère : plusieurs historiens et ampélographes avancent en effet des thèses différentes. Son origine très ancienne est prouvée dans les livres d’ampélographie d’Outre-Rhin qui en font référence dès 1500. Pour certains auteurs, le Traminer pourrait descendre d’une variété de vigne issue de Grèce. Pour d’autres, l’Italie en serait l’origine. Le Tyrol est aussi cité. Il est avéré que le Traminer fut longtemps cultivé dans le Rhin supérieur et dans le Palatinat, avant son abandon.

    Le 30 juin 1971, un décret définit l’appellation sous-régionale « Klevener de Heiligenstein ». Ce décret est complété par celui du 4 février 1997 qui en fixe l’aire de production. Ainsi, seuls ont droit à l’appellation d’origine contrôlée « Vin d’Alsace » ou « Alsace » suivie des mots Klevener de Heilgenstein les vins issus du cépage Savagnin-rose produits dans l’aire délimitée par parcelles ou parties de parcelles à l’intérieur des communes de Bourgheim, Gertwiller, Goxwiller, Heiligenstein et Obernai. j

  11. Admin dit :

    Promis Bernard, je ne ferai plus de mauvaise plaisanterie au sujet du Klevener d’Heiligenstein ;)

  12. mfrance dit :

    En complément, une petite question:
    j’ai rencontré hier quelqu’un qui préfère le riesling allemand au riesling alsacien. :/ Ces deux vins ont-ils la même appellation? et quelle est leur différence? Cette personne dit que le riesling allemand est plus fruité!

  13. Bernard dit :

    Stop Marie France :roll:
    Je voudrais éviter un 3ème conflit mondial à cause d’un pinard :mgreen:
    Le riesling « roi de cépages et cépage des rois » est  une variété  de raisin typiquement Rhénane
    Des rieslings il y en  a
    – d’excellents
    – des corrects
    -et des dégueulasses de part et d’autre du Rhin…

    Tout cela mérite des compléments  d’info que je t’enverrais plus tard :lol:

  14. Bernard dit :

    comme promis Marie-France
    http://www.riesling-du-monde.com/index_fr.html

    et lundi prochain je te communiquerai les résultats du concours 2009

    J’ai  dans ma cave le riesling  trophée d’excellence de Marc Anstotz

    facile c »était un de mes premiers stagiaires viticulteurs en 1979

    apporte les fruits de mers  on degustera….!

Laisser un commentaire