ICI,LA-BAS.

Puisque l’on parle de l’Europe, voici une information positive à tout point de vue pour la construction de l’Europe.

Depuis 25 ans, Christiane Véricel: metteuse en scène, fait entendre la richesse culturelle et linguistique du continent européen, à travers chacun de ses spectacles qui réunit des enfants et des artistes de tous âges et de tous pays, parlant sur scène leur langue d’origine.

Pour elle, « c’est passionnant de se pencher sur l’Europe en train de se faire. A l’heure où se pose la question de l’uniformisation, il faut au contraire valoriser une Europe plurielle, respectueuse de l’identité de chacun. »

Le projet de cette compagnie de théâtre a été financé par la Commission Européenne et vous pouvez visiter son site

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à ICI,LA-BAS.

  1. Bernard dit :

    tiens au fait qui a écrit ?
    «Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne !»

    Non Denis ne faitpas semblant de faire l âne…je t’assure ce n’est pas ton « copain » SARKO  :mgreen:

  2. Bernard dit :

    sako-grande-gueule

    :oops: je crois Marie-France je me suis trompé de site….

  3. denis dit :

    Bien entendu c’est le grand Victor qui a écrit cela. Mais le tout petit nabot, eu égard à sa très très grande culture, aurait pu écrire la même chose avec le même talent. Si, si…

  4. denis dit :

    Véricel dit: « c’est passionnant de se pencher sur l’Europe en train de se faire… »
    J’ai peur qu’elle ne rêve un peu. Aujourd’hui on assiste à des politiques individualistes. Chaque état prend des décision protectionnistes, a peur de l’autre. Le rejet des travailleurs étrangers (y/c européens) apparaît dans certains pays, Angleterre par exemple. Avec la poussée du chômage, on peut craindre une montée du nationalisme et de la préférence nationale; non seulement de la part du vulgum pecus, mais aussi de la part des gouvernants. Le nabot, aidé par le « socialiste » Besson, est très capable de mettre en place une telle politique au fur et à mesure que nous approcherons de l’année 2012.

  5. Bernard dit :

    cette femme est dangereuse :?
    elle fait de l’ombre à notre ‘clown européen’ :mgreen:

  6. mfrance dit :

    Si peu, mais l’important est qu’elle poursuive son chemin et qu’elle entraine du monde dans son spectacle. :bravo:

Laisser un commentaire