Les média malades de la grippe….

Attention le syndicat des éleveurs de cochons ne veut plus que l’on  parle de grippe porcine . …

Les mexicains n’aiment pas entendre le nom de grippe mexicaine..

Alors il faut dire H1N1… mais le syndicat des amis des virus va prochainement me faire un procès…

et pendant ce temps-là au ministère de l’agriculture on fait l’inventaire des masques de grippe du poulet qui  sont périmés …

grippeaviaire

pendant qu’on focalise « le petit peuple » sur la grippe il oublie les revendications … :confus:

et on peut commencer à lui refourguer du boeuf aux hormones :mgreen;

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les média malades de la grippe….

  1. mfrance dit :

    Asiatique, aviaire, espagnole, mexicaine, porcine… quelque soit son nom, la grippe est un exemple de mondialisation négative :col: et le monde a la fièvre :evil: Il y a urgence!!! :bing:

  2. Vincent dit :

    Je trouve trés exagéré tout le tintamare autour de ce virus.
    Cela va pousser les politiques à prendre des décisions abraca…
    Un exemple aprés la période de la vache folle (ESB), l’Europe a pris la décision d’interdire le dépôt des cadavres de bêtes sur les placettes prévues à cet effet; cela est fait en montagne depuis la nuit des temps sans aucun problème d’hygienne. La conséquence de cette modification de l’équilibre écologique, est une énorme mortalité de la faune forestière et surout des animaux nécrophages (vautours, loups, …) par exemple, un coût supporté par nos impôts, un enrichissement des sociétés d’équarissage,… une pollution au niveau transport des cadavres.
    Un exemple en Asturie en 2004, 20.000 cadavres d’animaux domestiques ont été récoltés alors que la moyenne était d’environ 3.000.
    Le virus annuel de la grippe qui touche le monde entier tous les ans tue en France de 3.000 à 6.000 personnes et laisse indifferent les médias et politques.
    Le seul coté positif dans la campagne actuelle est le rappel des régles élémentaires d’hygienne.
    Et comme le dit la chanson : et moi pendant ce temps là …
    Le bon sens s’éloigne encore un peu plus. :confus:

Laisser un commentaire