Pardonner à Alliot-Marie ? (Le Temps, Tunisie)

Le quotidien tunisien « Le Temps » revient, sur un ton semi-ironique, sur les déclarations de Michèle Alliot-Marie, ministre des Affaires Étrangères (évoquant une aide de la France pour maintenir l’ordre sans effusion de sang) qui ont provoqué une polémique en France. Tandis que les journalistes du quotidien officiel « La Presse de Tunisie » ont destitué leurs dirigeants.

« Allons-nous aussi pardonner a M A M Banania alias Michèle Alliot-Marie sa volonté spontanée d’avoir voulu venir en aide à notre ex-super flic d’ex-président ? Cela, malheureusement, nous ne le pouvons guère. Car c’est une atteinte à notre supériorité en ce domaine précisément. Si comme beaucoup de responsables français elle n’a rien vu venir de la révolution tunisienne, elle n’a aucunement le droit d’ignorer que nous avons le même nombre de fonctionnaires de police toutes catégories confondues que la France avec un nombre d’habitants sept fois inférieur à celui de l’hexagone. » écrit Le Temps en page 3.

« D’autant plus que nos agents n’ont rien à envier à ceux de la France question formation et pratique. Au contraire si la France avait un jour besoin de régler les problèmes de ses banlieues nous lui accorderions volontiers quelques contingents qui viendront, au bout de quelques jours, à bout de tout esprit de révolte et de désobéissance. Le peuple tunisien dans sa grande majorité sait de quoi il parle. Il est largement passé par cette expérience et il a réussi avec mention très bien toutes les étapes jalonnées d’examens des longues et difficile études inhérentes à l’assimilation de la torture comme mode de vie. »

À propos de Admin

Le "Ouaib munster" de Glaudinet
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pardonner à Alliot-Marie ? (Le Temps, Tunisie)

  1. mfrance dit :

    Plutôt que de prendre toujours les autres pour des incapables et notamment les Africains, les Français devraient être plus modestes et s’enrichir des expériences des autres! :bing: Mais comme dit Edgar Morin, les politiques sont maintenant des gens incultes dans tous les domaines et vivent trop dans l’urgence et l’immédiateté; ils oublient de réfléchir!!! :mad:
    Nous avons vu un spectacle à Evres en Argonne: « Un fou noir au pays des blancs »; je vous donne le site sur lequel vous pourrez le voir: http://www.tshibanda.be :clap:

Laisser un commentaire