Cynisme rayonnant…oops

«Si on a perdu des marchés et des appels d’offres, c’est parce qu’on est les plus chers. Et si on est les plus chers, c’est parce qu’on est les plus sûrs !» s’est vanté le chef de l’Etat lors de la réunion à huis clos des dirigeants UMP à l’Elysée. Une allusion au grave revers essuyé fin 2009 aux Emirats Arabes unis, où la filière nucléaire française s’est fait souffler, par un groupe sud-coréen, le «contrat du siècle» de 20 milliards de dollars portant sur quatre centrales.

Anne Lauvergeon nous rassure sur France 2 :
« Les explosions des deux réacteurs étaient des dégazages volontaires.
Bien sûr, chez AREVA, « nous sommes bien au-dessus des normes de sécurité ».

En gros, tout va bien « malgré ceux qui instrumentalisent la peur. »

« L’uranium est un des éléments moteurs de notre succès. Notre modèle, c’est… Nespresso : nous vendons les cafetières, et le café qui va avec. Et le café, c’est très rentable. Ainsi en Chine, nous avons vendu deux îlots nucléaires, plus 35% de la production d’Uramiun, dont nous sommes propriétaires. Cela illustre notre modèle intégré. » Anne Lauvergeon, PDG d’AREVA.

Le café est servi.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Cynisme rayonnant…oops

  1. Admin dit :

    Bernard attention : en France, la zone la plus sismique, c’est la plaine d’Alsace, et, me semble-t-il, c’est aussi dans la plaine d’Alsace que l’on trouve l’une des plus vieilles centrales nucléaires françaises (Fessenheim).
    Mais bon, ça n’est quand même pas le Rhin qui va noyer Strasbourg sous un Tsunami :mad:
    Nous, sur la côte, d’après nos spécialistes, on ne risque pas de Tsunami, car au large de Nice, il n’y a pas de plateau continental…

Laisser un commentaire