Enigme

Voilà : je soumets à votre sagacité ces quelques photos prises hier devant la maison. Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’une sorte de chenille de taille respectable, découverte par la chatte, et qui a fortement impressionné Lucie.

Qui pourrait nous renseigner sur l’identité de cet animal ? Quel pourrait être le papillon en devenir qui se cache dans ce corps plutôt disgracieux ?

A vous de jouer !

PS : Marie Germaine, qui a commencé l’enquête, est sur une piste sérieuse: il serait intéressant de vérifier si les avis convergent !

img_1775_s.JPG img_1780_s.JPG img_1781_s.JPG

À propos de Jacques

Le tisseur de toile (avec du fil de Glaudinet).

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Enigme

  1. mfrance dit :

    Je reconnais une chose sur la première photo, c’est la chaussure de ma soeur!!! A part cela, je ne suis pas experte en chenille et je n’apprécie guère ces bestioles. Mais comme elles donnent de beaux papillons, on peut s’intéresser à elles. Je suppose donc qu’il faut habriter cette petite bête dans un nid douillet et suivre son évolution jusqu’à sa transformation en papillon. Lucie pourrait, entre deux brasses, s’occuper de la belle!!!

  2. Bernard dit :

    Marie-France penche pour le genre « birkenstockus mariegermainum… ;-)
    mais votre chenille est celle de Acherontia atropos (Linnaeus, 1758) ou Sphinx tête de mort de la famille des Sphingidae.

    658
    Je vous laisse le lien vers la page traitant de cette espèce :

    http://www.papillon-poitou-charentes.org/Poitou_Sphingidae/pages/Acherontia_atropos.htm
    et voici la liste des plantes nourricières connues :

    Solanum tuberosum, S. dulcamara, Ligustrum, Datura, Cannabis, Atropa, Lycium, Philadelphus, Nicotiana, Nerium, Olea, Schrebera alata, Stachytarpeta indica, Clerodendron, Tecomaria, Tecoma, Withania, Hoslundia, Fraxinus….

     

    *Solanum tuberosum = c’est impressionnant comme cela, ;-)  mais c’est tout simplement notre bonne pomme de terre,

    Denis, notre « expert latin et grec  » se fera un plaisir de traduire les autres plantes ….

    Jacques, je gagne quoi ? ;-)

    désolé Marion de t’avoir devancé  :-(

  3. mgermaine dit :

    J’étais sur la piste du sphinx du liseron,mais je me rallie,sans difficulté à la proposition de Bernard, notre Doktor spécial nature.
    Par contre je ne sais comment cette bête pourra se nourrir ici, ni patate, ni cannabis( peut-être chez nos voisins retraités).

  4. Jacques dit :

    Bravo à nos fins limiers ! Je suis toujours trés impressionné par l’érudition des contributeurs de Glaudinet: quelque soit le domaine, posez votre question sur Glaudinet, vous aurez la réponse !

    Pour la récompense, ce pourrait être le papillon, si on arrive à l’attraper ;)

  5. Jacques dit :

    Il faut quand même que j’aille vérifier si ma réserve de cannabis n’est pas entamée :lol:

  6. mfrance dit :

    Le sphinx Tête de mort est aussi appelé Le Grizzly des Abeilles selon La Hulotte n°76 que j’avais consulté ce matin et abandonné. En effet, la Hulotte présente la chenille avec une espèce de corne pointue au début et qui au fur et à mesure de la croissance devient une queue en tire-bouchon. Jacques aurais-tu transformé cette pauvre bête avant de la photographier ?
    Je vous conseille en tout cas de lire le n°76 de La Hulotte, c’est vraiment écrit de façon très drôle.

  7. Jacques dit :

    Non non Marie France, je jure que je ne me suis pas servi d’ « Acherontia atropos » comme tire-bouchon pour déboucher le Gewurtz ;)

  8. Bernard dit :

    « La Hulotte » une vraie mine d’informations   :-)  je vous conseille le dernier numéro 88 qui vient de paraître la semaine dernière « petits mystères des grand bois  » cela donne vraiment envie de faire l’école buissonnière

    sinon je recommande également « la petite salamandre » et notamment à Marie-Germaine pour la classe cf http://www.salamandre.net/

  9. mfrance dit :

    Après verification ce matin et examen plus approfondi de la photo, je constate effectivement que la queue en tire-bouchon de la chenille est toujours présente.
    Je suis d’accord avec Bernard à propos du dernier n° de La Hulotte; mais ici, il y a surtout des pins, des chênes-verts et des mimosas.

  10. mfrance dit :

    Après consultation du dictionnaire de français-latin d’Irénée Louis (oncle de Denis et éminent professeur de latin-grec), je ne peux traduire que 4 noms des plantes citées par Bernard et appréciées d’Acherontia atropos:
    – ligustrum: troëne
    – lycium:cachou
    – olea: olivier
    – fraxinus: frêne.
    Je suppose que les autres ont des noms trop modernes pour le dictionnaire ou que je ne sais pas chercher.

  11. Bernard dit :

    si tu permets Marie-Fance je vais essayer de compléter,
    solanum dulcammara : douce- amère ou morelle grimpante
    atropa : belladone
    nictiana : tabac
    toutes ces plantes sont de la même famille des solanacées comme la pomme de terre, la tomate, l’aubergine, le poivron etc

    philadehus : seringat
    nerium : laurier-rose voilà à mon avis, Marie-Germaine, le complice ..!

    et là finalement il n’y a rien de stupéfiant …

  12. mfrance dit :

    Bernard, ton dictionnaire est un champion et il est bien plus performant que le dictionnaire des littéraires!!! A moins que tout cela ne soit dans ta tête: ce qui est aussi une vraie performance. Que M.Germaine prenne garde à ses lauriers-roses, si elle veut les voir refleurir. Mais attention, il ne faut pas l’utiliser dans la cuisine!!!

  13. Bernard dit :

    Marie france au risque de te décevoir… je n’ai pas de dictionnaire latin : j’utilise Google ( mais il ya aussi parfois des erreurs ) et/ ou Wickipedia ..

    D’autre part et même si de lourds soupcons pèsent sur le laurier rose, j’ai peut-être été expéditif pour l’accuser sans procès… :-(

    l’olivier pourrait aussi être mis en examen ….

  14. olive dit :

    ça risque pas, il est bien trop loin!!! ;)

  15. Bernard dit :

    bien vu , jespère que tu ne t’es pas senti injustement accablé :-(

    Décidement cette histoire de chenille, prend des allures « d’ affaire Clearstream »

  16. mfrance dit :

    Olivier, à propos de chenille et pour rester dans le domaine des animaux rampants ou presque, le margouillat, tu n’as toujours pas réussi à le photographier ou a-t-il disparu de ta case???

Laisser un commentaire