Résulat final

Ils sont finalement 1402 à avoir franchi la ligne d’arrivée du Grand Raid, sur plus de 2200 participants. La boucle de 8 km rajoutée cette année dans Mafate a fait beaucoup de dégâts… Le dernier aura mis 63h04min30s pour relier le Cap Méchant (Saint-Philippe) au Stade de la Redoute (Saint-Denis), soit un peu plus de 3 fois le temps des 2 vainqueurs! :shock:

Mais finalement, qu’ils aient mis 30 ou 60 heures, ils ont tous énormément souffert. Je suis allé encouragé des potes (des fous!) samedi, entre Dos d’âne (sortie de Mafate) et Saint-Denis. Je vous assure qu’ils font mal à voir. Leur corps ne répond plus depuis Cilaos (mi-course). Ils « terminent » uniquement au mental.

img_1064.JPG   img_1085.JPG

En fait, il vaut mieux aller les voir à l’arrivée. La majorité des participants termine quand même en courant, pour leur tour d’honneur dans le stade, avec un grand sourire et souvent avec leurs enfants… :)

img_1096.JPG

Sinon, pour répondre à Maman, Raphaël et Sandrine sont bien arrivés au bout du raid, ce qui est déjà une performance pour leur première participation. Raphaël a même réalisé une super performance en terminant 93ème au général et 51ème dans sa catégorie, bouclant le raid en 31h34min02s. Sandrine a elle terminé 699ème au général et 14ème chez les séniors femmes, en 45h21min00s. Bravo!!!

img_1109.JPG   img_1111.JPG

Enfin, tous ceux qui sont arrivés ont eu le droit de signer leur exploit et ils repartent avec une médaille et un T-shirt « Diagonale des Fous 2006 : J’ai survécu »… Voilà un T-shirt qui n’a pas de prix! ;)

img_1053.JPG   img_1054.JPG

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Résulat final

  1. Bernard dit :

    C’est fou : « of course  » ;-)

  2. Jacques dit :

    Du côté de Bastia, on aurait plutôt dit: C’est fou « oeuf corse ».
    Je suis surpris de l’équipement des compétiteurs (lampe frontale etc.) ils me font davantage penser à des mineurs de fond qu’à des coureurs de fond ;)

  3. Bernard dit :

    mineur de fond, coureur de fond, est ce que cela amuse vraiment la galerie ?

  4. mfrance dit :

    Belle leçon de sport pour les vraies valeurs du sport; mais pas un mot à la radio, pas une image à la télé et rien non plus sur internet !!! La Réunion est-elle vraiment la France ou cette épreuve est-elle trop « propre » ?

  5. olive dit :

    Jacques, l’équipement est hyper important. Le Grand Raid, c’est plein de petits détails en fait. C’est comme l’alimentation, faut vraiment bien calculer son coup. Si le matériel n’est pas adapté et qu’il te gène, faut bien se dire qu’il va te gêner pendant 143 km. Du coup, il faut être bien équipé, sinon tu termines automatiquement avec des ampoules au pied, mal dans les genoux… Et pour la frontale, indispensable quand tu sais que tu passes la moitié de ton temps à courir pendant la nuit. ;)
    Sinon, Maman, rassures-toi, les télés réunionaises n’ont quasiment pas parlé du Grand Raid, alors en métropole… Peut-être un reportage à Stade 2 dimanche prochain?

  6. Bernard dit :

    alors Olivier, tu poursuis ton contrat au CNASEA pour faire le grand Raid l’an prochain ? ;-)

  7. olive dit :

    Pour ça Bernard, il faudrait sérieusement que je commence à m’entraîner… Non seulement, c’est 40 heures de galère, mais c’est aussi 1 an d’entraînement intense avant! ;)

  8. mfrance dit :

    Dans le « télégramme »: journal de Vannes de lundi: un article intitulé « Grand raid de la Réunion: vingt bretons ont « survécu ». Ils sont donc 20 sur 25 engagés à avoir revêtu le tee-shirt, dont Karine Herry:20° et première femme:26H.33. Je précise que cette bretonne d’origine est actuellement domiciliée en Haute-Loire!!!

  9. olive dit :

    Chapeau aux bretons : 20 « survivants » sur 25, ça fait un très bon ratio! :)
    Par contre, je ne savais pas que Karine Herry était bretonne. Elle a été au coude à coude pendant tout le Grand Raid avec sa grande concurrente Corinne Favre, savoyarde et (entre autres) multiple vainqueur de l’épreuve. La savoyarde ayant abandonné à Dos d’Ane (apparemment, elle a eu un coup de moins bien… elle ne savait plus comment elle s’appellait! ;) ), c’est la bretonne qui a gagné pour la première fois ici. C’est d’autant plus fort qu’elle avait remporté l’ultra-trail du Mont-Blanc deux mois plus tôt!!

Laisser un commentaire