Couleurs d’automne dans le MORBIHAN

Pour compléter l’album des couleurs d’automne, voici quelques clichés
pris au hasard dans la campagne morbihanaise au début du mois de novembre.

100_0546.jpg 100_0545.jpg 100_0544.jpg

100_0543.jpg 100_0542.jpg 100_0540.jpg

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à Couleurs d’automne dans le MORBIHAN

  1. Bernard dit :

    sauf erreur, il s’agit bien un figuier sur la dernière photo?
    Marie-Germaine la concurrence va devenir rude ;-)

    d’autant que j’en ai également planté un à Heiligenstein

  2. mariepascale dit :

    Et voilà, me voilà, en même temps que je vous écrits, France culture tente via le psychiatre de service, d’expliquer ce qu’est le délire…et encore d’autres histoires psychiatriques, mais revenons à nos moutons … couleurs d’automnes, et beaujolais,
    un message à Olivier qui attend toujours La Photo de Moa souâl sous la table à l’occasion « des » mariages », je t’enverrai la dernière en date , la plus récente, c’est à dire ce soir, autant ce tenir au plus prêt de l’actualité!
    Enfin , nous t’attendons pour NoËl… avec le rhum?
    J’ai eu le plaisir de rendre visite à MF. et D. dans leur toute nouvelle maison , région… l’accueil est formidable…et la région , de moi, totalement inconnue, et aussi formidable, rien à voir avec ce que je connaissaisde la Bretagne,
    le beaujolais sans en avoir bu il a sans doute comme d’hab. un goût de framboise.
    allez , je vous laisse, bonne fin d’année, le cichiatre continue à causer.
    Gros baisers , à bientôt. mp

  3. Bernard dit :

    ravi d’avoir un peu de « délire très mince  » de Marie-Pascale

    cela faisait longtemps…

    mais pourquoi Olivier aurait-il la « primeure » de la photo ?;-)

  4. mfrance dit :

    Il s’agit bien d’un figuier. Ici, beaucoup de propriétés possèdent un ou deux figuiers au développement magnifique. Cette année, ils étaient couverts de nombreuses figues superbes. Mais elles arrivent à maturité quand les propriétaires sont repartis sous d’autres cieux; c’est ainsi que sur l’île aux Moines, j’ai vu un énorme figuier offrir ses fruits trop mûrs (éclatés même) à une cohorte de papillons, comme sur un buddléia ( quel gâchis) !!! C’est bien dommage que je sois passée trop tard. J’ai quand même maraudé 2 figues ailleurs lors d’une balade!!!
    Une autre photo représente un mimosa qui se prépare un peu chaque jour à offrir ses bouquets lumineux. Ces arbres sont aussi très nombreux ici et de grande taille.

  5. admin dit :

    Merci pour toutes ces photos. Elles sont également disponibles dans l’album.

    682
  6. mgermaine dit :

    Je ne crains pas la concurrence;au contraire, j’attends avec impatience de goûter à la confiture de figue maraudée en Bretagne,bien sûr, sur une vraie crêpe bretonne.

  7. mfrance dit :

    Je n’en ai pas maraudée assez pour faire de la confiture; mais les crêpes sont, il est vrai excellentes avec ou sans confiture de figues. Je les conseille même avec du salidou: un régal !
    Mais, je m’aperçois que la photo du mimosa a disparu; c’est peut-être cette concurrence-là qui embarrasse le sud de la France!

  8. admin dit :

    Marie France, certes, je reconnais avoir effectué une p’tite retouche de mise en page, mais je suis à peu près certain qu’il n’y a jamais eu de photo de Mimosa…

    Mais nous pouvons assez facilement en rajouter une en provenance du sud: il suffit que j’aille dans le jardin avec l’appareil photo (zut, il est trop tard, il fait nuit…) ;)

  9. Bernard dit :

    j’aimerai bien savoir ce qu’est le  » salidou « .. ?

  10. Bernard dit :

    photo 3 v’la qu’on essaie de faire de « vendanges tardives » dans le Morbihan ;-)

  11. mfrance dit :

    Réponse d’abord à Jacques: je maintiens qu’il y avait une photo de mimosa; il faut lancer un avis de recherche!!!
    Bernard, le salidou est un produit breton: un caramel au beurre salé pour accompagner les crèpes auquel on peut ajouter des tranches de pommes caramélisées.
    Pour ce qui est des vendanges tardives, n’aie crainte; les raisins restés sur les treilles subissent le même sort que les figues; ils sont abandonnés par leur proprio.

  12. admin dit :

    Marie France, je mène l’enquête et je reste perplexe au sujet de la disparition de ce mimosa…
    Tu trouveras ci-dessous la liste des 6 photos téléchargées sur Glaudinet le 18/11/2006 entre 21H08 & 21H16 (en fait il y en a 12 si l’on compte en plus les miniatures générées automatiquement par Glaudinet au moment de leur réception sur le site).

    pas-de-mimosa

    Cette image est une « copie d’écran » de la liste des fichiers présents physiquement sur le site.

    Et parmi ces 6 photos, aucun mimosa… J’aurai donc tendance à rester sur ma position ;)

    Bien entendu, il est tout à fait possible de rajouter cette 7eme photo qui a du rester « coincée » dans ton PC :roll:

  13. mfrance dit :

    Ne passe pas trop de temps à chercher, Jacques; ce n’est pas grave et mets- nous une photo de votre mimosa, je pourrai comparer l’avancement de sa floraison avec ceux du Morbihan !

  14. Vincent dit :

    A propos de figues j’ai dégusté (hummm, un véritable délice!!!), à la Toussaint, les dernières de » mes figuiers » (bouturés à partir d’un figuier de mon voisin et d’un autre du jardin de copains de Martigues; et le rameau prélevé l’an passé sur le beau figuier de la tante Zize aura bientôt sa place dans le jardin). Seule la deuxième fructification de l’année arrive à maturation; je suppose qu’à Grace vous avez droit à 2 récoltes.
    Annemarie

  15. Bernard dit :

    Les échanges de commentaires entre Marie-France et Jacques laissent supposer que les mimosas seraient (déjà )en fleur

    si tel était le cas, nous serions devant un nouvel indicateur de dérèglement climatique provoqué par l’effet de serre :-(

                                          765

    Ceci dit, il existe également d’autres indicateurs sur ce sujet…

    768

    I devient de plus en plus difficile de nier l’accélération de ce « phénomène de réchauffement climatique … »

  16. Bernard dit :

     

     devinette de quoi s’agit-il :

    « flatte le palais, mais menace la couronne … » ?

    du caramel ;-)

    qui s’appelle en Bretagne, salidou lorsqu’il est mou …
    Marie-France, je suis ravi de l’apprendre

  17. mfrance dit :

    Attention , Bernard, le salidou ne « menace pas trop la couronne » car il ne colle pas aux dents. Il est vendu en petit pot et peut être tartiné. Comme il est servi sur des crèpes chaudes, alors il redevient liquide.!!!
    Une question par rapport aux preuves du réchauffement climatique. Si je vois encore bien, la photo ne montre que des dessous féminins; qu’en est-il des dessous masculins? Ont-ils suivi la même évolution ou l’évolution inverse???

  18. Bernard dit :

    Je n’ai pas d’indicateur sur ce sujet, mais un collègue qui tient parfois des propos « sans dessous-dessus » prétend que l’avenir de l’humanité ne tiendra bientôt plus « qu’à un fil « …..

Laisser un commentaire